Accord d'entreprise "Accord collectif relatif à l'allocation au titre de la médaille d'honneur du travail au sein de l'entreprise UGI ENERGIE" chez ANTARGAZ ENERGIES (Siège)

Cet accord signé entre la direction de ANTARGAZ ENERGIES et le syndicat CFDT et CGT le 2019-01-28 est le résultat de la négociation sur le système de primes, divers points.

Périmètre d'application de la convention signée entre l'entreprise et le syndicat CFDT et CGT

Numero : T09219007960
Date de signature : 2019-01-28
Nature : Accord
Raison sociale : UGI ENERGIE
Etablissement : 38215127200228 Siège

Autres points : les points clés de la négociation

La négociation s'est portée sur les thèmes suivants

Conditions du dispositif autres points pour les salariés : le texte complet de l'accord du 2019-01-28

ACCORD COLLECTIF RELATIF A L’ALLOCATION AU TITRE DE LA MEDAILLE D’HONNEUR DU TRAVAIL AU SEIN DE L’ENTREPRISE UGI ENERGIE

Entre les soussignés

La société UGI ENERGIE, immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 382 151 272, dont le siège social est situé 3 Place de Saverne – Immeuble Les Renardières – 92 400 COURBEVOIE,

Représentée par …, agissant en qualité de Président Directeur Général, dûment habilité pour la signature des présentes,

D'une part,

Et

Les organisations syndicales représentatives dans l'entreprise UGI ENERGIE, représentées respectivement par leur délégué syndical :

  • Syndicat CFDT, représenté par …

  • Syndicat CGT, représenté par …

En présence de l’organisation syndicale CFE-CGC, non représentative dans l’entreprise UGI ENERGIE mais représentée par le Représentant de section syndicale, …,

Et des organisations syndicales représentatives dans l'entreprise UGI DISTRIBUTION, non représentatives au périmètre de l’entreprise UGI ENERGIE, mais invitées à la négociation à l’unanimité des participants aux négociations, et représentées respectivement par leur délégué syndical :

  • Syndicat CFDT, représenté par …

  • Syndicat UNSA, représenté par …

  • Syndicat CFE- CGC, représenté par …

D'autre part,

Préambule

Le présent accord est conclu dans le cadre du transfert des collaborateurs de la société UGI DISTRIBUTION au sein de la société UGI ENERGIE, par suite de la fusion/absorption de la société UGI DISTRIBUTION par la société UGI ENERGIE à la date du 1er avril 2019.

Les parties ont souhaité engager les négociations d’un accord de substitution sans attendre la date de réalisation de l’événement mettant en cause le statut collectif de la société UGI DISTRIBUTION, conformément à l’article L.2261-14-3 du Code du travail. Elles veulent qu’au 1er avril 2019, l’ensemble des collaborateurs appartenant à UGI ENERGIE soit régi par le même statut social.

Des négociations se sont alors engagées entre les directions d’UGI ENERGIE et UGI DISTRIBUTION avec les organisations syndicales représentatives d’UGI ENERGIE et d’UGI DISTRIBUTION les 3 décembre 2018 et 10 janvier 2019.

La volonté des parties dans la négociation de cet accord a été de tenir compte des spécificités organisationnelles propres à chaque entreprise afin d’instaurer un régime commun dans les meilleurs délais.

Article 1 – Objet de l’accord

Le présent accord a pour objet de déterminer le nouveau statut collectif commun applicable à l’ensemble des collaborateurs de la société UGI ENERGIE concernant le montant alloué au titre de la médaille d’honneur du travail.

Le présent accord vaut accord partiel de substitution. Les dispositions du présent accord annulent et remplacent les dispositions ayant le même objet résultant d’accords d’entreprises, d’usages, d’engagements unilatéraux de l’employeur ou d’accords atypiques.

Article 2 – Champ d’application de l’accord

Cet accord s’applique à l’ensemble des collaborateurs de la société UGI ENERGIE à compter du 1er avril 2019, quel que soit le type de contrat de travail, qui ont acquis l’ancienneté nécessaire pour obtenir la médaille à compter du 1er avril 2019.

Article 3 – Montant de l’allocation au titre de la médaille d’honneur du travail

Les parties conviennent de porter le montant alloué par l’entreprise au titre de la médaille d’honneur du travail à ...

En l’état actuel de la législation, ce montant n’est pas imposable.

Ce montant est valable par niveau de médaille et pour tous les niveaux de médaille.

La durée de travail retenue pour bénéficier de la médaille du travail ne tient pas compte uniquement de la durée de travail passée au sein du Groupe UGI, mais de l’ensemble de la carrière du collaborateur. Néanmoins, l’allocation versée par l’entreprise est quant à elle proratisée en fonction de la seule ancienneté passée au sein du Groupe UGI.

Article 4 – Modalités de l’allocation au titre de la médaille d’honneur du travail

Pour rappel, la médaille d’honneur du travail est attribuée selon les conditions fixées par voie réglementaire.

Il existe, au jour des présentes, 4 échelons, selon le nombre d’années d’activité professionnelle réalisé par le salarié :

Médaille d’honneur du travail Nombre d’années d’activité professionnelle
Médaille d’argent 20 ans
Médaille de vermeil 30 ans
Médaille d’or 35 ans
Grande médaille d’or 40 ans

Le collaborateur souhaitant bénéficier de la présente allocation devra faire établir son diplôme d’honneur de la médaille du travail auprès des services administratifs dont il dépend (préfecture ou inspection du travail selon les collectivités).

A réception de son diplôme par la Direction des ressources humaines (selon les collectivités, soit directement par l’administration ayant établi le diplôme, soit par le collaborateur lui-même), l’entreprise établira le chèque correspondant et le transmettra à son responsable.

Article 5 – Substitution

Les parties conviennent expressément que le présent accord annule et se substitue, de plein droit, à toute disposition ayant un objet identique ou similaire et remplace définitivement toute disposition contraire d’un quelconque accord collectif antérieur.

De même, le présent accord annule et se substitue, de plein droit, à tout usage, engagement unilatéral ou autre ayant un objet identique ou similaire et remplace définitivement tout usage, engagement unilatéral ou autre contraire en matière de retraite complémentaire.

Article 6 – Durée de l’accord, dénonciation et révision

  • Durée et entrée en vigueur

Le présent accord est conclu pour une durée indéterminée. Il entrera en vigueur à compter du 1er avril 2019.

  • Dénonciation

Conformément aux dispositions des articles L.2222-6 et L.2261-9 du Code du travail, le présent accord peut faire l’objet d’une dénonciation, dans les conditions prévues à ces articles.

La dénonciation, qui peut intervenir à tout moment à l’initiative de l’une des parties signataires, doit être notifiée par lettre recommandée avec accusé de réception aux autres signataires.

  • Révision

Le présent accord pourra également faire l'objet de révision par l'employeur et les organisations syndicales de salariés signataires du présent accord ou y ayant adhéré ultérieurement, conformément aux dispositions des articles L.2261-7 et L.2261-8 du Code du travail.

Toute demande de révision, obligatoirement accompagnée d'une proposition de rédaction nouvelle, sera notifiée par lettre recommandée avec accusé de réception à chacune des autres parties signataires.

Le plus rapidement possible et, au plus tard, dans un délai d’un mois à partir de l'envoi de cette lettre, les parties devront s'être rencontrées en vue de la conclusion éventuelle d'un avenant de révision. Les dispositions, objet de la demande de révision, resteront en vigueur jusqu'à la conclusion d'un tel avenant.

Article 7 – Dépôt et publicité du présent accord

Le présent accord est établi en 9 exemplaires pour remise à chaque partie prenante aux négociations (étant rappelé que seuls le représentant de l’entreprise et les organisations syndicales représentatives dans l’entreprise peuvent valablement le signer), au Conseil des Prud'hommes et à la DIRECCTE, à qui un exemplaire sera également transmis par voie électronique.

Il sera diffusé dans l’entreprise selon les modalités habituelles de communication (affichage dans les établissements / transmission par courriel).

Le présent accord sera également rendu public et versé dans une base de données nationale, dont le contenu est publié en ligne, comme le prévoit le Décret n°2017-752 du 3 mai 2017 relatif à la publicité des accords collectifs, sous réserve des dispositions confidentielles masquées par acte d’occultation.

Fait à Courbevoie, le 28 janvier 2019, en 9 exemplaires originaux,

Pour la société UGI ENERGIE

Pour l'organisation syndicale représentative CFDT

Pour l'organisation syndicale représentative CGT

En présence des organisations syndicales représentatives au sein d’UGI DISTRIBUTION, non représentatives au périmètre d’UGI ENERGIE :

Pour l'organisation syndicale non représentative CFDT

Pour l'organisation syndicale non représentative UNSA

Pour l'organisation syndicale non représentative CFE-CGC

Source : DILA https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/acco-accords-dentreprise/